En cas d’urgence

  • Appelez la police au 17.

  • Si vous ne pouvez pas parler, envoyez un SMS au 114.

  • Vous pouvez discuter par chat avec la police de manière anonyme, 24h sur 24h.

Où parler ?

  • Pour les mineur·e·s, vous pouvez appeler le 119 « Enfance en danger » ou utiliser le formulaire en ligne  disponible 7j/7 24h/24.

Pour les femmes victimes :

  • Viols Femmes Informations 0 800 05 95 95, du lundi au vendredi, 10h-19h.

  • Le 3919, 7j/7 et 24h/24. Visio et traduction en langue des signes disponible avec l’application Rogervoice.

Les autres dispositifs d’aide

  • Tchat de l’association « En avant toute(s) » : pour les jeunes victimes de violences sexistes et sexuelles. (7j/7, 10h-21h)

  • L’application App-Elles te permet de donner l’alerte en cas de problème.

  • Cyberharcèlement et violences numériques : 3018, du lundi au samedi, 9h-20 h ou sur 3018.fr par Tchat en direct, via Messenger et WhatsApp.

« Violences que faire ? » est un initiative citoyenne qui regroupe de nombreuses ressources sur les violences conjugales, sexistes ou sexuelles. Pour vous informer, pour en parler, pour trouver de l’aide, pour obtenir une consultation juridique ou pour trouver une association…

« Arrêtons les violences » est un site du gouvernement qui propose de très nombreuses ressources que vous soyez victime, témoin ou professionnel notamment en cas d’inceste. La MIPROF (Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains) a élaboré des outils de formations pour tous les professionnels disponibles sur ce site.

#NousToutes a créé une page très complète « Trouver de l’aide » avec toutes les coordonnées des associations nationales compétentes pour accompagner les femmes et enfants victimes de violences ainsi que des dispositifs locaux dans chaque département.